Bienvenue

J'en suis venue à la fabrication du savon par des chemins de traverses. Ce sont principalement les recherches généalogiques de mon père et d'un cousin américain qui ont suscité cet intérêt. Peut-être avez-vous entendu parler du savon Imperial Barsalou jadis fabriqué à Montréal? Si un Barsalou vendait alors un savon apprécié, une Barsalou pouvait, plusieurs décennies plus tard, reprendre le flambeau. Cependant, alors que l'Imperial était un savon de ménage produit industriellement, les miens sont fabriqués à la main avec des huiles végétales et sont doux pour la peau.

Mise en garde: On ne le dira pas assez, VOUS êtes responsables de vos actes. Ce qui veut dire qu'il est de votre devoir de vous renseigner sur les matières premières que vous utilisez et de suivre des cours au besoin. N'oubliez pas que les produits naturels ne sont pas inoffensifs.
Enfin, la toile n'est pas un bar ouvert où vous pouvez prendre ce que vous voulez quand vous le voulez. Svp, citez vos sources et rendez à César...bon, vous comprenez le principe ....

lundi 3 janvier 2011

Nouvelle année et préparations

Bonne Année!  Je souhaite que vos rêves se réalisent et que la santé soit fidèle au poste. Pour le reste, on peut se débrouiller; je crois que tant qu'on a la santé et la capacité de rêver, tout est permis.

Pour préparer cette nouvelle année qui s'annonce prometteuse et excitante, j'ai commandé des ingrédients...que j'attends avec impatience. Suite à des remarques de Nadine, j'ai décidé de faire des essais de savon avec des fragrances (sans phtalates) plutôt qu'avec  mes huiles essentielles habituelles.  Ah! Mango madness, Bubble gum, Sugar plum et autres Strawberry fragrances....promesse d'odeurs gourmandes.

J'ai aussi commandé, en vrac, du BTMS, de l'alcool cétylique, du sorbate de potassium, des contenants "airless", des émulsifiants moins Beurkkk, des huiles précieuses et quelques "outils".

Et en attendant que tout cela arrive, j'ai préparé  un macérat glycériné de baies de Goji selon la méthode de Michèle (telle que décrite par Blue voir le lien pour son site à droite).

À gauche, poudre de betterave dans huile;à droite, macérat de baies de Goji
Et puis, comme je n'ai pas encore réussi à trouver le rose parfait pour mes savons, j'ai pensé utiliser la poudre de betterave d'une façon différente. Au départ, j'avais dissout ma poudre (beta vulgaris rubra) dans de l'eau  ajoutée à la trace pour éviter que la soude ne l'altère. Peine perdue, puisque même à la trace, la betterave a viré au brun moche; j'ai sauvé ce que j'ai pu avec de l'argile rose. Donc, j'ai ajouté 40 g de poudre de betterave (beta vulgaris rubra) à 68 g d'huile de pépins de raisin. J'ajouterai de ce mélange à la trace, lors du surgraissage....en espérant que ça tienne mieux. Normalement, quelques gouttes devraient suffire.

4 commentaires: