Bienvenue

J'en suis venue à la fabrication du savon par des chemins de traverses. Ce sont principalement les recherches généalogiques de mon père et d'un cousin américain qui ont suscité cet intérêt. Peut-être avez-vous entendu parler du savon Imperial Barsalou jadis fabriqué à Montréal? Si un Barsalou vendait alors un savon apprécié, une Barsalou pouvait, plusieurs décennies plus tard, reprendre le flambeau. Cependant, alors que l'Imperial était un savon de ménage produit industriellement, les miens sont fabriqués à la main avec des huiles végétales et sont doux pour la peau.

Mise en garde: On ne le dira pas assez, VOUS êtes responsables de vos actes. Ce qui veut dire qu'il est de votre devoir de vous renseigner sur les matières premières que vous utilisez et de suivre des cours au besoin. N'oubliez pas que les produits naturels ne sont pas inoffensifs.
Enfin, la toile n'est pas un bar ouvert où vous pouvez prendre ce que vous voulez quand vous le voulez. Svp, citez vos sources et rendez à César...bon, vous comprenez le principe ....
Affichage des articles dont le libellé est Cuisine. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Cuisine. Afficher tous les articles

dimanche 24 avril 2011

Sucre d'orge de Pâques


  • La recette originale est ici, chez Ricardo cuisine.

  • Ingrédients

  • 500 ml (2 tasses) de sucre

  • 250 ml (1 tasse) d'eau

  • 22 ml (1 1/2 c. à soupe) de vinaigre blanc

  • 2,5 ml (1/2 c. à thé) de colorant alimentaire 

  • bâtons à sucettes ou bâtons à café



Préparation

Beurrer une plaque de marbre ou tapisser une plaque à cuisson d'une feuille de papier parchemin (pas de papier ciré!). Si on utilise des moules à bonbons, il faut huiler légèrement.
Dans une casserole, porter à ébullition le sucre, l'eau et le vinaigre. Ajouter le colorant lorsque la température tourne autour de 120 °C (250 °F) au thermomètre à bonbons. Cuire jusqu'à ce que le thermomètre indique 143 °C (290 °F). Retirer du feu immédiatement. 
Verser sur le papier parchemin, la plaque beurrée ou encore, dans des moules pour sucettes ou bonbons. Si la préparation fige dans la casserole, faire chauffer doucement pour liquéfier.


À consommer tout de suite ou envelopper dans du film alimentaire pour conserver.


samedi 8 janvier 2011

Les Rois...2 jours plus tard!

  • Comme je travaillais le 6, je n'ai pu faire ma galette qu'aujourd'hui.  J'ai adapté une recette de Ricardo Larivée (http://www.ricardocuisine.com) parce qu'à cause des allergies de certains membres de la famille, je ne peux utiliser d'oeufs.


  • Ingrédients
    • 75 ml (1/3 tasse) de noisettes émondées
    • 325 ml (1 et 1/3 tasse) de poudre d’amande
    • 250 ml (1 tasse) de sucre à glacer
    • 180 ml (3/4 tasse) de beurre non salé, ramolli
    • 90 ml (6 c. à soupe) Gel de lin  (remplace les oeufs, utilisés ici comme liant)   Merci Cristinou
    • 75 ml (1/3 tasse) de crème 35%
    • 400 g de pâte feuilletée

    Et un peu de lait.



    Préparation
    1.
    Au robot, réduire en fine poudre les noix, la poudre d’amande et le sucre. Ajouter le beurre et mélanger jusqu’à ce que le mélange soit très lisse. Ajouter le mucilage de lin et mélanger jusqu’à ce que la garniture soit homogène. Ajouter la crème et pulser jusqu’à ce qu’elle soit tout juste incorporée. Réserver dans un bol. Couvrir et réfrigérer 2 heures ou jusqu’à ce que la texture soit bien ferme.
    2.
    Tapisser une plaque de papier parchemin.
    3.
    Sur un plan de travail enfariné, abaisser la pâte en deux disques de 28 cm (11 po) de diamètre. Les déposer sur la plaque. Réfrigérer 30 minutes.
    4.
    Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 200 °C (400 °F).
    5.
    Répartir la garniture sur un disque jusqu’à 2,5 cm (1 po) du bord. Badigeonner la pâte de lait tout autour de la garniture. Insérer une fève dans la garniture si vous en avez une. Couvrir avec le deuxième disque de pâte et bien presser tout autour pour sceller la pâte, sinon la garniture risque de sortir.
    6.
    À l’aide d’une roulette à pizza ou d’un couteau, couper le pourtour de la pâte pour obtenir un disque uniforme. (On peut se guider en déposant un bol sur la galette)
    7.
    Tracer plusieurs lignes courbées dans la pâte, sans la percer, en partant du milieu vers l’extérieur. Percer un trou au centre pour permettre à la vapeur de s’échapper. Badigeonner de lait.
    8.
    Cuire au four de 35 à 40 minutes ou jusqu’à ce que la galette soit bien dorée.
    9.
    Laisser refroidir complètement.

    Malheureusement, j'ai mal scellé ma pâte et un peu de frangipane s'est échappée.